29 et 30 février | Connaissez-vous vraiment les années bissextiles ?

Cette année 2020 est une année spéciale car il s’agit d’une année bissextile.

ASTROCLAIR vous propose donc cet article afin de mieux comprendre ce que sont ces années bissextiles, leurs origines et leur implication sur la vie des personnes nées un 29 février.

Année bissextiles : éléments de définition

Tout le monde apprend dès son plus jeune âge qu’une année compte 365 jours. Cependant, pour une année bissextile, l’année ne comprend pas 365 jours mais 366 jours.

Une année bissextile intervient généralement tous les 4 ans et 2020 fait partie des années concernées par cette spécificité. Pour briller en soirée, vous pourrez même dire à vos convives que la prochaine année bissextile en 2024 commencera son premier janvier par un lundi et que le 29 février tombera un jeudi… voilà voilà.

Nous vous proposons plus bas une méthode pour connaître à l’avance si une année sera bissextile ou non, car la règle est un peu plus complexe que cela.

Années Bissextiles à venir

  • 2020
  • 2024
  • 2028
  • 2032

Pourquoi avons-nous des années bissextiles ?

système solaireNous savons maintenant – désolé Louis XIV – que c’est la Terre qui tourne autour du Soleil et non l’inverse. La Terre met donc 365,2422 jours à faire une rotation complète autour du Soleil, il s’agit de l’année Solaire.

Pour faire en sorte que notre système de calendrier soit au plus proche de l’année Solaire, il ne suffisait donc pas simplement d’arrondir à 365 jours. L’astuce a donc été de choisir le rajout d’une journée supplémentaire de temps à autre, afin que la moyenne de la durée des années calendaires soit la plus proche possible de l’année solaire.

Sans cette technique, la date des saisons se décalerait progressivement dans le calendrier… pas génial non ?

Comment savoir si une année est bissextile ?

La règle actuelle pour définir si une année est bissextile ou non est la suivante :

Année Bissextile (366 jours) seulement si l’un des deux cas est respecté
L’année est divisible* par 4 et non divisible* par 100
Ou, l’année est divisible* par 400

*Quand on parle d’une année divisible, cela signifie que la division mène à un chiffre rond.

Ainsi, 2020 est bissextile. L’an 2008 était bissextil suivant la première règle (divisible par 4 et non divisible par 100). L’an 1900 n’était pas bissextil car divisible par 4, mais aussi par 100 (première règle non respectée) et non divisible par 400 (seconde règle non respectée). L’an 2000 était bissextil car divisible par 400.

Eléments historiques et étymologiques

Vous imaginez bien que l’ajout d’un jour supplémentaire n’est pas sorti de nulle part ! Et bien cette habitude remonterait aux Romains (ils sont fous ces Romains).

Les Romains utilisaient le calendrier julien qui est l’ancêtre de notre calendrier actuel dit grégorien. Le calendrier julien a été introduit par Jules César en 46 av. J.-C.

Mais avant même l’utilisation de leur calendrier julien, les Romains utilisaient l’année dite « de Numa » qui comprenait 355 jours. Le retard avec le calendrier solaire était compensé par des mois intercalaires d’une durée variable.

Jules CésarMalheureusement, ce système s’est déréglé au cours de guerres civiles et a fini par disparaître. C’est pourquoi, En 45 av. J.-C., Jules César fit appel à un astronome grec nommé Sosigène d’Alexandrie pour remédier à ces décalages et Jules César déclara que les années compteraient 365 jours plus une journée intercalaire tous les 4 ans.

Cette journée intercalaire n’était pas fixée au 29 février telle que nous la connaissons actuellement, mais elle était ajoutée avant le 24 février. Il s’agissait donc d’un 23 février bis, qui correspondait au sixième jour avant le premier mars (oui les Romains comptaient à rebours… ils sont fous ces Romains on l’a déjà dit non ?).

L’étymologie du nom « bissextile » vient donc de là. Une année bissextile comprend deux fois le sixième jour avant le premier mars.  « Deux fois [le] sixième » se dit bis sextus en latin d’où « bissextile » en français.

La date du 29 février fut choisie lorsque la méthode de décompte à rebours des jours fut remplacée par la méthode actuelle.

Les naissances un 29 février

Si vous êtes né-e-s un 29 février, vous faites sûrement partie de ces personnes dont on se moque régulièrement de ne pas pouvoir fêter tous les ans son anniversaire.

Ouste les mauvaises langues ! ASTROCLAIR est là pour vous prouver que vous êtes une personne exceptionnellement chanceuse et surtout atypique. Soyez-en fier !

Fêter son anniversaire un 29 février

C’est la bonne année ! Tous les 4 ans les personnes nées un 29 février peuvent se dire qu’ils vont fêter réellement leur anniversaire le bon jour.

Globalement, les personnes nées un 29 février choisissent de fêter leur anniversaire le 28 février ou le premier mars pour les plus superstitieux.

Chose intéressante, à Taïwan, les personnes nées un 29 février sont également nées le 28 février légalement. De quoi faciliter tout ce qui concerne l’administration taïwanaise !

Je suis né-e un 29 février

joyeux anniversaire

Il n’est pas toujours facile d’être né un 29 février comme de nombreux témoignages le montrent sur internet… Peut-être l’avez-vous vécu ? Blagues vues et revues, personnes surprises et interloquées lorsque vous en parlez, etc.

Pourtant rien n’est plus beau qu’être né un 29 février, car il s’agit d’une date bien particulière et surtout atypique. De nombreuses légendes entourent les personnes nées en ce jour et cela permet clairement de vous démarquer de votre entourage.

Il existe des groupes Facebook pour les personnes nées un 29 février que nous vous recommandons si vous souhaitez pouvoir échanger avec des personnes qui comprendront mieux que quiconque cette situation. De plus, pour Facebook, vous êtes né un 28 février lors des années non bissextiles. Un choix que de nombreux magasins font généralement pour vous permettre de profiter de réduction tous les ans. Certaines personnes nées un 29 février choisissent délibérément de noter 1er mars comme date de naissance pour être sûrs d’avoir droit à des réductions tous les ans. 

Vous pouvez aussi vous retrouver dans une situation loquace surtout en informatique : il arrive que votre ordinateur ne comprenne pas votre date de naissance, l’administration est sceptique lorsque vous leur annoncer votre date de naissance et parfois des inscriptions ne se font pas sans encombre.

Conseil ASTROCLAIR : fêtez dignement votre anniversaire tous les ans, car non vous ne gagnez pas 1 an d’âge par tranche de 4 ans calendaire. Et la prochaine fois qu’on osera vous dire que vous n’avez que 7 ans car fêté uniquement 7 années bissextiles, répondez qu’au moins pour vous cela ne correspond pas à votre âge mental. Bon si vous êtes plus patient vous pouvez aussi sourire et dire qu’on ne vous l’avait jamais faite…

Mon bébé est né ou va naître un 29 février

pied de bébéVous vous sentez dépassé parce que votre enfant est né un 29 février ou que le terme de votre accouchement – ou celui de votre femme messieurs – est prévu pour cette date ?

Il est normal que cette date puisse vous effrayez, car vous vous posez évidemment la question de fêter son anniversaire même lorsqu’une année ne sera pas bissextile. Ce petit bout de chou va également grandir et poser de nombreuses questions auxquelles il faudra répondre avec bienveillance et sensibilité.

Pas de panique ! Les psychologues sont clairs là-dessus et peuvent vous rassurer : l’important est de fêter son anniversaire chaque année et de définir avec votre enfant le jour le plus adapté pour le faire.

Concernant l’âge de légalité de votre enfant, il sera officiellement majeur le 1er mars de ses 18 ans en France, tout comme à Hong-Kong ou au Royaume-Uni. En Nouvelle Zélande, un enfant né un 29 février deviendra quant à lui majeur le 28 février de l’année de son dix huitième anniversaire.

Finalement, il est important de valoriser cette date que représente le 29 février. C’est un enfant spécial, un peu comme un magicien ou un super-héros et que ce jour est spécial tout comme lui.

Conseil ASTROCLAIR : votre enfant pourrait se sentir exclu lors de son entrée à la maternelle car ses camarades fêteront régulièrement leurs anniversaires.  Cela serait donc le meilleur moment pour avoir cette discussion avec lui et de définir un jour d’anniversaire à fêter à l’école ! De cette façon il pourra profiter d’un jour spécial tous les ans. N’hésitez pas à en parler avec sa maîtresse également pour faciliter son intégration sociale.

Le journal du 29 février

Puisque cette date est rare, il n’est pas étonnant qu’elle ait suscité de l’intérêt et notamment pour les journaux !

En France, il existe depuis 1980 un journal édité uniquement à cette date. Appelé « La Bougie du sapeur » en hommage à un personnage de la BD « Les facéties du sapeur Camember », ce journal est foncièrement humoristique et ne sort ses numéros que lors des années bissextiles. Son prochain numéro, le 11ème, est prévu pour le 29 février 2020.

Le 30 février, vous connaissez ?

On connaissait le 29 février, mais le 30… Voilà qui est étrange ! ASTROCLAIR vous propose donc un bref aperçu de ce jour supplémentaire encore plus rare.

En 1700, la Suède tenta graduellement de passer d’un calendrier julien au calendrier grégorien. Pour faire cela, ils souhaitaient réduire un jour par an pendant 11 ans. En 1712 il fut donc nécessaire d’ajouter un jour supplémentaire en févier pour rattraper le calendrier julien et cette année fut donc doublement bissextiles avec un 30 février.

Un autre 30 février a été mis en place dans le calendrier révolutionnaire de l’Union soviétique en 1929. Dans ce calendrier, chaque mois avait 30 jours et les cinq ou six jours en trop étaient des jours de congé ne faisant partie d’aucun mois. Les années 1930 et 1931 eurent donc un 30 février et c’est en 1932 que ce calendrier fut abandonné.

 

Le 29 février est donc une date bien particulière et ASTROCLAIR espère que vous avez découvert plein de choses nouvelles sur les années bissextiles !

Et comme le 29 février est une date particulière, pourquoi ne pas regarder votre horoscope du jour en ce jour si spécial ?

Astroclairement vôtre et @ bientôt.